Engie demande à Veolia d'améliorer son offre sur Suez

le 17/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Siège d’Engie à la Défense (92)
(RK.)

Doit mieux faire. Engie a annoncé jeudi que son conseil d'administration avait donné mandat à Jean-Pierre Clamadieu, président du groupe d'énergie, et à Claire Waysand, sa directrice générale par intérim, de rechercher auprès de Veolia une amélioration des termes de son offre portant sur l'essentiel de la participation d'Engie dans le capital de Suez.

Dans son communiqué, Engie juge que l'offre de Veolia n'est « pas acceptable en l'état ». Le groupe souhaite aussi « obtenir des assurances complémentaires sur la qualité du projet et le respect des parties prenantes ».

Veolia s'est lancé fin août à la conquête de Suez et a soumis une offre pour racheter 29,9% du capital de son concurrent détenu par Engie, au prix de 15,5 euros par action. Cette proposition court jusqu'au 30 septembre. Si Engie venait à l'accepter, Veolia lancerait une OPA sur le solde du capital de Suez.

Suez, qui échange avec Engie, a rejeté les avances de Veolia et travaille à un projet alternatif. Dans son communiqué, Engie précise toutefois que sa filiale ne lui a transmis aucune offre alternative à ce jour.

« Le conseil a demandé à son président et à sa directrice générale par intérim de poursuivre ces échanges et d'étudier toute offre alternative qui devra être transmise dans les tous prochains jours à Engie », a ajouté le groupe d'énergie.

Sur le même sujet

A lire aussi