Ardian signe avec le courtier d’assurance Finaxy

le 31/07/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon nos informations, le groupe fondé par Erick Berville a été valorisé 160 millions d’euros à l’occasion de ce nouveau LBO.

Erick Berville, fondateur et PDG de Finaxy Group.
Erick Berville est à l’origine de la fondation en 2009 de Finaxy.
(Photo Finaxy Group.)

Finaxy n’est plus à vendre. Révélé par L’Agefi le mois dernier, le lancement du processus de cession de l’expert en courtage d’assurance par Lazard a d’ores et déjà atteint son épilogue. Equistone Partners Europe, propriétaire du groupe depuis six ans, a accepté l’offre que lui a remis Ardian Expansion. Celle-ci valorise Finaxy à 160 millions d’euros, selon nos informations, soit près de 14,5 fois l’Ebitda. Le prix atteint lors de cette recomposition du capital a ainsi laissé les concurrents d’Ardian sur le carreau. «La remise finale des offres aurait dû avoir lieu ce vendredi, mais Ardian a accéléré au dernier moment en mettant la barre très haut», constate un proche du dossier. Parquest Capital et Abénex, associés pour l’occasion à Amundi, avaient été sélectionnés dans le cadre de la phase deux de l’enchère, démarrée au début du mois. Côté financement, le nouveau LBO repose sur une dette senior apportée par un pool bancaire, représentant environ 5 fois l’Ebitda.

Top 10 des courtiers d’assurance

Fondé en 2009 sous la direction d’Erick Berville, Finaxy s’est hissé parmi les dix premiers courtiers d’assurance en France. Une croissance rapide liée notamment à la stratégie déployée sous l’ère Equistone Partners Europe. Pas moins d’une vingtaine d’acquisitions ont en effet été concrétisées par le groupe en onze ans, dont deux depuis le début de l’année. La plupart du temps, ces opérations ont porté sur des entreprises indépendantes de petite taille mais positionnées sur des produits de niche – l’atout numéro un de Finaxy. La participation d’Equistone Partners Europe s’est construite autour de trois divisions. La première cible les sociétés de taille moyenne avec des produits IARD (sur les secteurs de l'agroalimentaire, les risques industriels, la construction…) et la deuxième est orientée en direction des particuliers, en proposant notamment des assurances pour chiens et chats, pour les voitures de collection, ou bien encore pour les motos. Avec Ardian, Finaxy entend poursuivre sa stratégie de build-up et ainsi renforcer sa stature de courtier multi-spécialiste.

Le concurrent de Finaxy, Santiane, spécialisé dans la distribution de couvertures individuelles santé et prévoyance et détenu par Blackfin Capital Partners depuis 2015, n’a pour sa part pas encore finalisé sa cession. Son avenir a été confié à la banque d’affaires Cambon Partners, qui s’attèle à lui trouver un acquéreur à même de le transformer en champion de la santé, d’ici cinq ans.

Sur le même sujet

A lire aussi