Norilsk Nickel peine à contenir son risque environnemental

le 13/07/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe minier conteste le dédommagement de 1,85 milliard d’euros requis par les autorités russes après une fuite massive de carburant.

L’avenir de Norilsk Nickel (Nornickel) s’est assombri au cours des dernières semaines. Déjà confronté fin mai à une fuite massive de carburant ayant pollué les cours d’eau de la région de Krasnoïarsk en Sibérie orientale, le groupe minier russe a par ailleurs reconnu fin juin que l’une de ses...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi