Mediawan fait monter KKR à son capital et achète Lagardère Studios

le 22/06/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Mediawan fait monter KKR à son capital et achète Lagardère Studios
Matthieu Pigasse, Pierre-Antoine Capton et Xavier Niel, fondateurs de Mediawan
(© Mediawan)

Mediawan fait évoluer son capital. La société de contenus audiovisuels créée par Pierre-Antoine Capton, Xavier Niel et Matthieu Pigasse fait entrer KKR au tour de table. Le fonds américain sera partie prenante à la création d'une nouvelle société baptisée Mediawan Alliance. L'assureur mutualiste français MACSF participe également au projet.

Mediawan Alliance lancera une offre publique d'achat sur les titres Mediawan non détenus par les trois fondateurs et par MACSF au prix de 12 euros par action, représentant une prime de 41% par rapport au cours moyen pondéré du titre au cours du mois écoulé. KKR financera l’offre publique et disposera de droits de veto d’actionnaire minoritaire spécifiques afin de protéger son investissement financier.

Créée sous forme de Spac, une société destinée à réaliser des acquisitions, Mediawan s'était cotée à la Bourse de Paris en 2016 au prix de 10 euros par action.

Mediawan Alliance détiendra également une participation minoritaire dans le groupe allemand de production de films et de contenus Leonine, apportée par KKR, et est entrée en négociations exclusives pour acquérir les activités audiovisuelles du groupe de production Troisième Oeil Productions, appartenant à Pierre-Antoine Capton.

« Le poids du groupe sur le marché français sera donc fortement renforcé, ce qui pourrait avoir des impacts sur les diffuseurs TV », indique Oddo BHF.

Dans le même temps, Mediawan a annoncé l'acquisition de Lagardère Studios pour une valeur d'entreprise estimée à 100 millions d'euros, dont 85 millions d'euros versés à la finalisation de l'opération et 15 millions d'euros sous la forme d'un complément de prix payable en 2023. « Cette cession était attendue depuis plusieurs années » et le prix « conforme à notre attente », ont commenté les analystes d'Oddo BHF dans une note. Pour parfaire son recentrage, Lagardère doit encore céder ses salles de spectacle, dont la taille est beaucoup plus petite, a ajouté l'intermédiaire financier.

A lire aussi