Les grandes enseignes de l’habillement plongent dans la crise

le 28/05/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans l’impossibilité de rebondir après la période de confinement qui a touché l’Hexagone, Camaïeu et La Halle optent pour le redressement judiciaire.

Déjà fébriles avant la crise sanitaire en raison des mouvements sociaux traversés par la France en 2019, de nombreuses enseignes de l’habillement sont aujourd’hui au bord du gouffre. Après André, mis en redressement judiciaire début avril, suivi de Naf Naf le 15 mai, deux nouvelles défaillances...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi