Les compagnies aériennes mondiales s’arment pour résister à la crise

le 31/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les transporteurs ont tiré plus de 17 milliards de dollars de lignes bancaires en mars. EasyJet est de son côté critiqué par son premier actionnaire.

Face à la désorganisation totale du transport aérien causée par la pandémie de coronavirus, le principal souci des compagnies est actuellement de préserver leur niveau de liquidités. Selon des chiffres compilés hier par Bloomberg, elles ont utilisé depuis début mars à l’échelle mondiale plus de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi