La Bourse répond davantage aux besoins des grandes ETI

le 21/10/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La cote n’est pas adaptée aux petites valeurs en raison de la liquidité réduite, des contraintes de reporting et de la difficulté de sortie pour les investisseurs.

Si les cotations de Verallia et de la FDJ animent la Bourse parisienne, les petites valeurs ne se bousculent pas pour rejoindre la cote. Pourquoi ? «Depuis plusieurs années, l’importance de la liquidité liée au QE a démultiplié les offres de financement, accélérant la compétition entre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi