Elis devra finement manier son «pricing power» pour repartir en Bourse

le 02/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'inflation des coûts salariaux pèse sur la marge du groupe de blanchisserie. L'enjeu est de faire passer une partie de la hausse aux clients.

Elis, fournisseur de services de blanchisserie industrielle
Environ les deux tiers des ouvriers des usines d'Elis sont payés au salaire minimum.
(Elis.)
Les marges d'Elis sont dans de beaux draps. Le spécialiste de la blanchisserie industrielle a livré au début mars un objectif de marge d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) inférieur aux attentes du marché pour 2019. Elis compte atteindre un taux compris entre 31,2% et 31,6%, contre 31,5% l'an...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi