FinTake Group rachète Leasecom avec le soutien d’Axa IM

le 01/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

FinTake Group vient de finaliser le rachat de Leasecom auprès d’Arkéa, grâce au soutien financier d’Axa IM, intéressé par le leasing pour la diversification de ses actifs.

rachat de Leasecom auprès d’Arkéa
La finalisation du rachat de Leasecom auprès d’Arkéa donne naissance au groupe FinTake.
(DR.)

Le leasing a la cote. La société NBB Lease, acteur indépendant fondé à Bordeaux en 2015, vient d’annoncer la finalisation du rachat de Leasecom auprès d’Arkéa, donnant naissance au groupe FinTake, spécialisé dans le financement locatif des ventes d’équipement des entreprises (leasing). L’opération, dont le montant n’a pas été divulgué, a été réalisée grâce au soutien financier du département Structured Finance d’Axa IM, la filiale de gestion d'actifs d'Axa. «Axa IM a aidé à financer l’opération à travers des obligations. Ils nous accompagnent depuis 2016, ça a été l’un des premiers investisseurs de NBB Lease», explique à L'Agefi Laurent Desplaces, président de FinTake Group et ex-propriétaire de Leasecom, qu’il avait vendu à Arkéa en 2010.

2 milliards d’encours visés
d’ici 4 à 5 ans

«L’avantage d’investir dans une activité de leasing, c’est que les fonds ont un retour régulier sur leurs investissements. Sur chaque contrat de financement que nous allons mettre en place, ils percevront des rendements mensuels ou trimestriels au prorata des échéances remboursées par les locataires», poursuit-il. Les clients institutionnels d’Axa IM auront ainsi une exposition à des actifs diversifiés et en forte croissance, rappelle FinTake Group dans un communiqué.

La transaction doit surtout permettre d’accélérer le développement de FinTake Group en Europe. «Notre objectif est de flirter avec les 2 milliards d’encours d’ici les 4 à 5 prochaines années», affirme Laurent Desplaces. Pour ce faire, l’entreprise mise sur la croissance externe. Le support financier d’Axa IM permettrait à FinTake Group de réaliser quatre opérations comparables au rachat de Leasecom, selon le dirigeant. La société de leasing prévoit ainsi de s’implanter en Allemagne, au Benelux, en Italie et dans les pays nordiques. «Dans les douze prochains mois nous allons commencer à rentrer en contact avec une cible puis finaliser la transaction fin 2020 ou 2021», indique Laurent Desplaces. A terme, FinTake Group, qui a généré un chiffre d’affaires de 220 millions d’euros en 2018 (en incluant celui de Leasecom), veut s’accaparer entre 4 et 8% des parts de marché en Europe.

Comptant 220 collaborateurs, FinTake Group vise ainsi une production d’un milliard d’euros par an, sachant qu’en 2018, ses deux entités ont généré 235 millions d’euros de nouveaux contrats. En France, le groupe espère créer à moyen terme trois à quatre agences qui viendront s’ajouter aux neuf dont ils disposent déjà.

Sur le même sujet

A lire aussi