L’industrie papetière se voit comme un substitut au plastique

le 22/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré le recul du volume de production en France, le chiffre d’affaires du secteur a crû de 4,5% à 6,2 milliards d’euros en 2018.

La dégradation du contexte économique a provoqué l’an dernier un recul de la consommation de papiers et cartons en France, constate le syndicat professionnel du secteur (Copacel) dans son bilan annuel publié hier. En volume, celle-ci a diminué de 1,2% à 8,8 millions de tonnes d’un an sur l’autre,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi