Iliad prépare une nouvelle « stratégie de croissance »

le 19/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Iliad prépare une nouvelle « stratégie de croissance »
(Bloomberg)

Iliad a annoncé ce matin qu'il présentera « mi-avril » sa « stratégie de croissance et d'innovation pour les prochaines années ». Ce plan vise à relancer le groupe de télécoms, qui a perdu 347.000 abonnés au total dans l'Hexagone en 2018, malgré le quasi-doublement de ses abonnés à la fibre, à environ 1 million de clients. Le revenu par abonné (ARPU) au haut débit et très haut débit a atteint 31,80 euros, contre 33,90 euros en 2017.

L'opérateur a déjà abaissé l'un de ses objectifs pour 2020. A cet horizon, Iliad prévoit désormais un solde Ebitda-investissements de « plus de 800 millions d'euros », contre un précédent objectif d'« environ » 1 milliard d'euros. L'abaissement de cet objectif était attendu par le marché depuis plusieurs semaines déjà. En revanche, le groupe vise toujours, d'ici à 2020, une marge d'Ebitda en France de plus de 40%. Il compte par ailleurs arriver « à long terme» à une part de marché de 25% dans le mobile en France.

En 2018, son résultat net s'est contracté de 18,5% à 330 millions d'euros. La baisse du résultat net provient notamment de la contribution négative de l'Italie, pour 121 millions d'euros. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a reflué de 1,2%, à 1,76 milliard d'euros. En Italie, la perte d'exploitation a atteint 52 millions d'euros et se creusera cette année selon Iliad, « parallèlement à l'accélération de la croissance de l'activité et du déploiement du réseau mobile ».

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe a avancé de 0,6% sur l'année, à 4,89 milliards d'euros. Il a notamment plié de 1,9% en France, où un point bas a été touché au quatrième trimestre. Les dirigeants prévoient un retour à la croissance du chiffre d'affaires de l'activité fixe en 2019 dans l'Hexagone, ainsi qu'un retournement en hausse des ventes aux abonnés dans le mobile. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 125 millions d'euros en Italie, où le groupe dénombrait 2,8 millions d'abonnés à fin 2018.

Discussions avec des fonds pour les tours

Iliad a par ailleurs annoncé envisager de céder une partie de ses antennes mobiles. Dans un communiqué, Iliad explique avoir entamé « un processus de revue de ses actifs mobiles » et étudier « la possibilité de mettre en œuvre un partenariat industriel avec un fonds d'investissement concernant l'infrastructure passive de son réseau mobile, portant sur environ 5.700 sites ». Lors d'une conférence téléphonique, le directeur général Thomas Reynaud a déclaré qu'iliad était actuellement « en discussion » avec plusieurs fonds d'investissement pour la vente de certaines tours mobiles.

A fin 2018, le ratio d'endettement du groupe, mesuré par le rapport entre la dette nette et l'Ebitda, ressortait à 2,3, contre un ratio de 1,4 à fin 2017.

Sur le même sujet

A lire aussi