Altran lève les doutes sur Aricent

le 01/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de R&D externalisée a battu tous les pronostics pour ses comptes 2018: chiffre d’affaires, bénéfices, cash flow et désendettement.

L’acquisition d’Aricent en novembre 2017, jugée cher payée, avait suscité des doutes chez les investisseurs sur la stratégie américaine d’Altran. Doutes qui s’étaient renforcés au second semestre suite à la découverte d’une fraude comptable, puis au départ en retraite de l’ancien directeur...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi