Carrefour relève de 40% son objectif d'économies à horizon 2020 

le 28/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, présente le plan stratégique à cinq ans.
(Photo Carrefour.)

Le géant de la grande distribution Carrefour a revu en hausse jeudi plusieurs objectifs de son plan de transformation Carrefour 2022, dont celui portant sur les économies, désormais attendues à 2,8 milliards d'euros en année pleine à horizon 2020, contre un objectif initial de 2 milliards d'euros. L'an passé, le groupe a réalisé 1,05 milliard d'euros d'économies.

«Nous avons lancé en 2018 une transformation d'une ampleur sans précédent. Nos résultats encourageants nous permettent aujourd'hui de rehausser un certain nombre d'objectifs que nous avions définis à horizon 2022», a indiqué Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, dans un communiqué de presse.

L'objectif d'une réduction de 10% des assortiments en magasins à horizon 2020 a été relevé à 15%. En 2018, Carrefour a réduit de 6% ses assortiments. Pour 2022, le groupe vise toujours 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans les produits bio et autant pour ses ventes alimentaires sur Internet. Le distributeur prévoit également de céder d'ici à 2020 pour 500 millions d'euros d'actifs immobiliers non-stratégiques.

En 2018, le résultat net ajusté part du groupe de Carrefour s'est inscrit à 802 millions d'euros, contre 773 millions d'euros en 2017. Au cours du dernier exercice, le distributeur a dégagé un résultat opérationnel courant (ROC) de 1,91 milliard d'euros, soit 2,5% du chiffre d'affaires annuel, qui s'est établi à 84,92 milliards d'euros, en croissance de 1,4% en données comparables. La rentabilité a profité des bonnes performances du groupe en Amérique latine et du redressement amorcé en Asie, alors que la concurrence a pesé sur les marges en France, premier débouché du groupe.

L'an passé, Carrefour a augmenté de 14,5% son flux de trésorerie disponible, retraité des éléments exceptionnels, à 1,09 milliard d'euros. Au 31 décembre 2018, la dette nette du distributeur s'est stabilisée à 3,79 milliards d'euros (+1,1%), soit 1,1 fois l'excédent brut d'exploitation. Lors de l'assemblée générale du 14 juin prochain, le conseil d'administration du distributeur proposera le versement d'un dividende de 0,46 euro par action au titre de l'exercice 2018, stable par rapport au dividende payé en 2018.

Sur le même sujet

A lire aussi