La CJUE valide partiellement les conditions de reprivatisation de TAP

le 27/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les conditions posées par le gouvernement portugais dans le cadre de la reprivatisation de TAP sont compatibles avec le droit de l’Union à l’exception de l’obligation de maintenir et de développer le centre opérationnel (hub) national, a estimé la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE),...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi