LetterOne veut racheter Dia pour le redresser

le 06/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le magnat russe Mikhail Fridman est prêt à débourser 300 millions d’euros pour acquérir la totalité du capital et à remettre 500 millions pour sauver le distributeur.

Dia va-t-il enfin sortir de sa crise ? LetterOne (L1), le véhicule d’investissement du magnat russe Mikhail Fridman, a annoncé ce matin le lancement d’une OPA sur le groupe espagnol de supermarchés discount Dia, ainsi qu’une augmentation de capital de 500 millions d’euros pour sauver l’entreprise...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi