GE va payer 50 millions d’euros faute d’avoir tenu ses engagements d’emplois sur Alstom

le 06/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

General Electric, qui s'était engagé à créer un millier d'emplois nets en France après avoir acquis la branche énergie d'Alstom en 2015, ne l'a pas fait et devra abonder «un fonds de réindustrialisation doté de 50 millions d'euros», a annoncé le ministère de l'Economie mardi. GE avait renoncé en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi