Vale saisit à bras-le-corps ses problèmes industriels

le 31/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le démantèlement au Brésil d’une dizaine de barrages, qui coûtera plus d’un milliard d’euros, pèsera sur sa production de minerai de fer.

Alors que le bilan provisoire de la rupture de son barrage minier au Brésil s’élève désormais à au moins 84 morts, Vale s’est engagé à arrêter une partie de sa production de minerai de fer afin de garantir la sécurité de ses installations. Il investira sur trois ans 5 milliards de réaux (1,18...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi