Atos lâche la bride de Worldline

le 31/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En déconsolidant sa filiale de paiements, le groupe d’informatique lui donne les moyens de réaliser de plus grosses acquisitions. Et soigne au passage ses propres actionnaires.