Carlos Ghosn dénonce un complot et une trahison

le 30/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dans une interview au quotidien Nikkei, la toute première depuis son arrestation le 19 novembre, Carlos Ghosn s'est dit victime «d'un complot et d'une trahison» de la part de dirigeants de Nissan, opposés selon lui à son projet d'intégration entre Renault et ses alliés japonais. Le projet d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi