TIM devra revoir le projet de réorganisation de ses activités fixes

le 22/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le refus du régulateur italien d’avaliser la séparation volontaire des infrastructures fixes de l’opérateur ouvre la voie à leur scission totale.