Nissan: le comité spécial évoque une gouvernance médiocre 

le 21/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le comité spécial mis en place par Nissan pour examiner les causes des malversations présumées de son ex-président Carlos Ghosn a indiqué dimanche que le constructeur japonais semblait souffrir de procédures de gouvernance médiocres. Les deux entreprises ont accusé Carlos Ghosn, vendredi, d'avoir...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi