Casino a résisté à l’effet « Gilets jaunes » fin 2018

le 17/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Rallye est la maison mère de Casino
(Bloomberg)

Casino a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires consolidé de 36,6 milliards d’euros, en baisse de 2,4%. En données comparables (hors effet essence et calendaire), la croissance ressort à 3%. En France, premier marché du distributeur, les ventes annuelles se sont élevées à un peu plus de 19 milliards d’euros, avec une croissance en comparable de 1,3%. Il s’agit, selon David Lubek, le nouveau directeur financier de Casino, de la meilleure année en France depuis 3 ans. 2018 est l’« année où les efforts de transformation et de repositionnement portent leurs fruits », s’est félicité David Lubek, lors d'une conférence téléphonique.

Pour le seul quatrième trimestre 2018, le chiffre d’affaires total s’élève à 9,928 milliards d’euros, en hausse de 0,2%. La croissance comparable (hors effet essence et calendaire) ressort à 3,6%. En France, la croissance en comparable est de 0,5% (4,919 milliards), malgré les perturbations sur le commerce provoquées par le mouvement des Gilets jaunes. Cette croissance de 0,5% « prouve une bonne résilience » du groupe, estime David Lubeck, qui « s’explique par la faible exposition aux hypermarchés et au fait que nos hypermarchés ont été moins touchés ». L’effet du mouvement des Gilets jaunes sur l’activité du groupe est estimé à 50 millions d’euros, soit environ 1% du chiffre d’affaires trimestriel de la France.

En Amérique Latine, Casino dit avoir profité du retournement des hypers au Brésil et en Colombie. Le chiffre d’affaires annuel en Amérique Latine s’est élevé à 15,57 milliards d’euros, en croissance comparable de 4,5%.

Avec ces chiffres, Casino se dit en mesure de confirmer ses objectifs financiers pour 2018, soit une croissance de 10% du résultat opérationnel courant retail France, un désendettement d’un milliard d’euros. Les objectifs en Amérique Latine ont également été confirmés.

Sur le même sujet

A lire aussi