Les actionnaires d'Airbus devront patienter avant de profiter de son tas d'or

le 10/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La mise en production de l'épais carnet de commandes va gonfler la génération de trésorerie du groupe. Mais sa redistribution risque d'être décalée dans le temps.

Dans la famille A320, Airbus prévoit de passer d'une cadence mensuelle de 45 avions fin 2021 à 64 d'ici le deuxième trimestre 2023.
La montée en cadence de la production d'A320 est l’un des défis opérationnels d'Airbus.
(Airbus)
Airbus sera bientôt assis sur un tas d'or. Après avoir bien garni son carnet de commandes ces dernières années, le groupe aéronautique se concentre désormais sur l'exécution. L'ex-EADS livre chaque année toujours plus d'avions, ce qui gonfle ses revenus tout en amortissant ses coûts de production...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi