Berlin durcit ses règles sur les investissements étrangers

le 21/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le décret adopté mercredi ramène de 25% à 10% du capital le seuil permettant de bloquer certaines acquisitions émanant de sociétés non européennes.

Après les initiatives prises ces derniers mois par la France, les Etats-Unis, le Canada ou le Royaume-Uni, l’Allemagne vient allonger la liste des pays occidentaux ayant décidé de renforcer leurs procédures de contrôle dans des secteurs jugés stratégiques. Le décret adopté mercredi ramène de 25%...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi