La chimie européenne change de perspectives

le 11/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Venant après celui de Covestro, l'avertissement sur résultats de BASF fait craindre d'autres mauvaises nouvelles pour le secteur.

Covestro avait lancé un premier coup de semonce dix jours auparavant. BASF a confirmé en fin de semaine dernière la dégradation des perspectives du secteur européen de la chimie. Si la faiblesse actuelle du niveau du Rhin pèse sur l’activité des deux chimistes allemands, en gênant le transport...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi