Les clauses d’annulation refont parler d’elles dans les M&A

le 07/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La cour suprême du Delaware doit se prononcer sur l’application de la clause «MAC» par Fresenius, qui a renoncé à acquérir son rival Akorn.

Les cinq juges de la cour suprême du Delaware rendront prochainement un verdict qui devrait influencer un grand nombre d’entreprises dans leur décision de renoncer ou non à un projet d’acquisition aux Etats-Unis. L’affaire concerne le groupe de santé allemand Fresenius qui a abandonné en avril...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi