Johnson Controls cède ses batteries de voitures à Brookfield

le 13/11/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Johnson Controls cède ses batteries de voitures à Brookfield
(Fotolia)

Les motorisations alternatives continuent d'attiser les appétits. Johnson Controls International va céder son activité Power Solutions au fonds d'investissement Brookfield Business Partners pour un montant de 13,2 milliards de dollars en numéraire, a annoncé mardi le groupe diversifié américain.​ Power Solutions, qui conçoit et fabrique des batteries de voitures, a réalisé un chiffre d'affaires de 8 milliards de dollars au titre de l'exercice 2017-2018. Ses produits équipent environ un tiers des voitures dans le monde avec les marques Varta, Heliar, LTH, MAC, Optima et Delkor.

La transaction, qui devrait être conclue le 30 juin 2019, rationalisera le portefeuille de Johnson Controls, lui apportera de la souplesse financière et lui permettra de redistribuer de l'argent à ses actionnaires, a déclaré George Oliver, le PDG du groupe, dans un communiqué. L'opération permettra à Johnson Controls de se concentrer sur ses activités à destination du bâtiment comme les systèmes de climatisation et de ventilation ou encore les dispositifs d'alarme incendie et de contrôle d'accès. Cette cession est la plus importante transaction effectuée par Johnson Controls depuis la fusion avec Tyco International en 2016.

Sur le montant perçu, le groupe consacrera une somme de 3 à 3,5 milliards de dollars au remboursement de sa dette. L'action Johnson Controls gagne 4,33% vers 17h45 à Wall Street mardi, mais s'inscrit en baisse de 6,6% depuis le début 2018. L'indice S&P 500 a progressé de 2% depuis le début de l'année.

Sur le même sujet

A lire aussi