Un sous-traitant chinois tente une percée dans les semi-conducteurs

le 29/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’acquisition du néerlandais Nexperia par Wingtech pour 3,2 milliards d’euros devra être approuvée par les Etats-Unis.

Ancienne filiale de NXP Semiconductors, Nexperia s’apprête à passer dans le giron du chinois Wingtech pour 25,2 milliards de yuans (3,2 milliards d’euros). Après plusieurs mois de négociations, ce dernier va acquérir une participation de 75,9% au capital du groupe néerlandais auprès d’un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi