IKKS passe sous la coupe de ses créanciers

le 18/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un accord de restructuration de la dette a été trouvé. Les actionnaires, LBO France, Silverfern et Roger Zannier, ne détiendront plus que 10% à 15% du capital.

Après Vivarte et Camaïeu, un autre groupe français de prêt-à-porter va passer sous le contrôle de ses créanciers à la suite d’une restructuration de dette. IKKS a trouvé un accord de principe avec un groupe de prêteurs ad hoc détenant 42% de la dette high yield. S’il est approuvé par une majorité...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi