Brexit : l’automobile tire le signal d’alarme

le 18/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le secteur exhorte au compromis. En plus des droits de douane, un Brexit dur engendrerait des coûts réglementaires et administratifs importants.