Casino doit encore se défendre en Bourse

le 09/08/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bernstein estime que sa structure complexe donne une vision optimiste de ses comptes.

Mal aimé des investisseurs depuis les attaques de Muddy Waters fin 2015, Casino a fait face hier à une nouvelle remise en cause d’un courtier, qui a été jugée suffisamment crédible pour faire chuter l’action de plus de 10% en séance et de 6% à la clôture (à 32,24 euros). Dans un rapport argumenté...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi