Les réseaux sociaux sont les perdants de la «tech» américaine

le 30/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après Facebook, Twitter a subi lui aussi une dégringolade boursière, en raison de la baisse du nombre d'utilisateurs.

Les réseaux sociaux sont les perdants de la «tech» américaine
(Fotolia)
Dans la famille de la «tech» américaine, les réseaux sociaux sont à la peine. Après la dégringolade boursière historique de Facebook le 26 juillet, Twitter a connu vendredi un plongeon de plus de 20% à Wall Street, qui rappellera aux investisseurs les mauvais souvenirs de 2017. La déception est à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi