Uber retrouve sa licence à Londres mais reste sous surveillance

le 27/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de VTC, dont la licence avait été suspendue en septembre, récupère un droit d'exploitation de 15 mois assorti de conditions.

Uber n'est plus interdit de séjour à Londres. La justice a accordé hier au groupe de VTC américain une licence «probatoire» de 15 mois pour lui permettre d'assurer son service dans la capitale anglaise. L’autorité des transports londoniens (Transport for London, TFL) avait refusé en septembre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi