Les câbles à haute tension font déraper Nexans

le 19/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe anticipe un recul de 15%, à 350 millions d’euros, de son excédent brut d’exploitation en 2018, contre une stabilité précédemment attendue.

Après avoir soutenu les résultats de Nexans l’an dernier, le câblage à haute tension sera une source de fragilité en 2018. Constatant dans la haute tension sous-marine le report de certains projets initialement prévus cette année et un décalage de contrats déjà engrangés, le groupe français a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi