Thales s’attend à croître plus vite que ses marchés

le 07/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’intégration de Gemalto devrait avoir un effet relutif de 15 à 20% sur le bénéfice par action du groupe de défense par rapport à 2017.

Thales a dévoilé hier ses priorités stratégiques pour la période 2018-2021. En excluant Gemalto, dont l’acquisition devrait être bouclée au second semestre 2018, le groupe français anticipe une hausse organique de 3 à 5% de son chiffre d’affaires sur trois ans. Ce taux de croissance atteindrait 2...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi