IKKS se dirige tout droit vers une restructuration de dette

le 30/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de prêt-à-porter a encore cassé le covenant de son crédit renouvelable. Sa génération d'Ebitda n'est plus suffisante pour faire face à toutes ses charges.

Magasin IKKS à Cologne
(IKKS Men G+)
Le plafond n’a pas résisté. IKKS a cassé fin mars la limite d’endettement imposée par la documentation de sa ligne de crédit renouvelable (RCF), a indiqué le groupe de prêt-à-porter lundi après-midi dans une publication adressée à ses investisseurs. Son ratio de levier (dette nette sur Ebitda) a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi