L’Adam conteste devant l’AMF le projet d’OPA d’Amboise sur Altamir

le 24/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Colette Neuville estime qu’il existe une action de concert entre l’initiateur et certains actionnaires, nécessitant le dépôt d’une offre obligatoire, et non volontaire.

Au plus tôt la semaine prochaine, l’AMF donnera – ou non – son visa à l’offre d’Amboise sur Altamir. Début mai, Amboise – contrôlé par Maurice Tchenio, président d’Altamir Gérance – avait annoncé son projet d’OPA sur sa filiale Altamir, détenue à 29,41%, au prix de 16,71 euros par action (post...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi