Le rachat de Verifone fait ressortir la sous-valorisation d’Ingenico

le 11/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le cours du groupe français a bondi de 7,10%, profitant du multiple payé par Francisco Partners pour acheter Verifone.

Philippe Lazare, le PDG d’Ingenico, regrettait dans une récente interview aux Echos que le marché n’ait pas pris «la mesure de la mue» du groupe de solutions de paiements électroniques. L’annonce lundi soir du rachat pour 3,4 milliards de dollars de Verifone Systems par un consortium de fonds d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi