L’antitrust singapourien complique l’accord Uber-Grab

le 03/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Craignant une diminution substantielle de la concurrence sur le marché des VTC dans le pays, la CCS va prendre des mesures conservatoires.

L’accord annoncé la semaine dernière entre le groupe américain de voitures avec chauffeur (VTC) Uber et son homologue singapourien Grab n’a pas tardé à éveiller les soupçons de l’autorité de la concurrence de Singapour (Competition Commission of Singapore ou CCS). En échange d’une participation...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi