Le bilan de Bourbon se fissure dangereusement

le 16/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de services parapétroliers a brisé ses covenants fin 2017 et a engagé des discussions avec ses créanciers en vue de restructurer ses 1,36 milliard d'euros de dette.

Aujourd’hui, nous n’envisageons pas d’augmentation de capital.» Face à la perte nette de 576 millions d’euros essuyée en 2017, et vu son impact sur le bilan, Jacques de Chateauvieux, le président et actionnaire majoritaire du Groupe Bourbon, a essayé tant bien que mal de rassurer hier en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi