L’Etat gardera sa part de 10,01% dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac

le 27/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Paris répond aux préoccupations des collectivités locales au détriment de l’actionnaire chinois Casil Europe, qui détient 49,99% du capital depuis 2015.

Le groupe chinois Casil Europe devra patienter avant de devenir actionnaire majoritaire dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac. L’Etat n’a en effet pas l’intention de céder dans l’immédiat sa participation résiduelle de 10,01% au capital de l’aéroport toulousain, a fait savoir hier le cabinet du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi