Carlsberg renoue avec ses déboires russes

le 08/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La loi de restriction de la taille des bouteilles de bière a coulé les ventes du brasseur danois, pour qui la Russie reste le talon d’Achille.

La Russie confirme son statut de marché important mais difficile pour les entreprises étrangères. En novembre 2016, Carlsberg avait relevé sa prévision de bénéfice annuel grâce à la hausse de ses ventes en Russie, après des années difficiles. Un an plus tard, le pays est à nouveau la cause des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi