Un front chinois soutient Qualcomm contre Broadcom

le 26/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Xiaomi, Oppo et Vivo craignent que l’OPA hostile de Broadcom ait un impact négatif sur les investissements en R&D dans les composants pour smartphones.