FDJ améliore son profil avant sa privatisation

le 26/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe public de loteries et de paris sportifs a mis fin en 2017 à la tendance baissière du nombre de clients. Il se dit prêt à une ouverture de son capital.

FDJ se prépare pour sa privatisation. Dans un entretien au journal Le Monde, Stéphane Pallez, la présidente de FDJ, s’est dit «prête à mener» l’opération même si, avec 72% du capital, l’Etat est «maître du jeu» et qu'«il n’a, pour le moment, décidé ni du principe, ni des modalités, ni du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi