Softbank a les mains libres pour entrer au capital d’Uber

le 13/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’ex-PDG du groupe de VTC et le fonds Benchmark ont enterré la hache de guerre, ouvrant la voie à un investissement massif du conglomérat nippon.

Après des semaines d’incertitude, les conditions sont dorénavant réunies pour permettre à Softbank d’investir à brève échéance dans Uber. Le conglomérat nippon avait exprimé depuis plusieurs mois son intention de prendre une participation pouvant atteindre 17% du capital du géant américain des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi