Schneider Electric met en valeur ses logiciels avec Aveva

le 06/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Identique à celle dont la tentative a avorté en 2015, la fusion crée un nouvel ensemble d'une valeur supérieure.

Jean-Pascal Tricoire, le PDG de Schneider Electric, l’assure : cette fois, «c’est signé». Après deux tentatives infructueuses, fin 2015 puis en 2016, le groupe français va s’emparer d’Aveva. La structure de l’opération, qui prévoit l’apport des activités de logiciels de Schneider Electric à Aveva...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi