La cession des puces de Toshiba s’éternise

le 01/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Contre toute attente, le conglomérat japonais n’est toujours pas parvenu à s’accorder avec un repreneur.

La sortie de crise de Toshiba tarde. Le conglomérat japonais a reconnu hier qu’il n’avait toujours pas signé la vente de sa filiale de mémoires, Toshiba Memory Corporation (TMC), à l’issue de son conseil d’administration d’hier, que plusieurs médias considéraient comme la date butoir fixée en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi