Hertz fait monter la tension chez ses créanciers obligataires

le 29/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'abandon inexpliqué fin juillet du projet de rachat des obligations 2019 et le mutisme de la direction depuis ont semé le doute dans l'esprit des investisseurs.