Rome refuse la proposition de Paris sur l’actionnariat de STX France

le 26/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gouvernement italien souhaite que Fincantieri soit majoritaire au capital des chantiers navals français et qu’il contrôle le conseil d’administration.

Le dossier STX France va continuer à empoisonner les relations franco-italiennes. Rome a en effet rejeté hier soir une proposition française portant sur le partage à parts égales entre les deux pays du capital des chantiers navals français. «La réponse du gouvernement italien à la proposition de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi