E.On met l’accent sur la réduction de son endettement

le 16/03/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe allemand affiche une perte annuelle record de 16 milliards d’euros suite à des dépréciations sur sa filiale Uniper et ses actifs nucléaires.